Communication

  • Des questions, des suggestions, des problèmes?
  • Contactez-nous?
    Soit par téléphone, durant les heures de bureau ou par email.
  • ayurveda telefon
    (+41) 41 820 55 44
  • ayurveda email
    Envoyer l'email directe-
    ment par notre site.

Nouvelles

Nouveau : tisanes Pukka
Il y en a pour tous les goûts. 25 tisanes bio de Pukka à découvrir, aux goûts riches, variés et harmonieux. Ces délicieux mélanges sont composés d’ingrédients bio de l’agriculture durabl...
En savoir plus >>>

Le ghee a beaucoup d'avantages

Ghee Le ghee (beurre clarifié) est en Inde indispensable. L'Ayurvéda le considère comme un rasayana, c'est-à-dire un aliment donnant jeunesse et longévité.

A l'opposé de la plupart des beurres clarifiés produits par centrifugation et qui peuvent être considérés comme ghee selon les normes de l'Union Européenne, selon l'Ayurvéda le ghee authentique peut uniquement être obtenu en le cuisant très lentement.  Au cours de cette cuisson longue et soigneuse, l'eau, le lactose et les protéines se trouvant dans le beurre sont éliminés. Ceci lui donne cet arôme de noix typique et permet de le conserver plus longtemps que le beurre clarifié.


Le corps a besoin de graisse

Bien que la tendance actuelle prêche la diminution des graisses, que l'on vivrait même plus sainement sans elles, les graisses de bonne qualité sont indispensables à la santé des cellules, des nerfs et de la peau. Les aliments produits avec du ghee sont mieux décomposés et mis en valeur. Le ghee est aussi indiqué pour les personnes ne supportant pas le lactose.


Il y a graisse et graisse

On peut classer les graisses dans deux catégories: saturées et insaturées

  • Les graisses saturées sont divisées en acide gras à longues chaînes et courtes chaînes. Les acides gras à longues chaînes (en majorité d'origine animale) ne sont pas métabolisés complètement par le corps et peuvent donc conduire à des problèmes de santé.
    Ceux à chaînes courtes par contre sont assimilés et se métabolisent en produisant de l'énergie.
  • Les acides gras insaturés peuvent être divisés en graisses mono-insaturées et poly-insaturées. On trouve les graisses mono-insaturées en grandes quantités dans l'huile d'olive ou l'huile de colza. Les acides gras oméga 3 et oméga 6 font parties des acides gras insaturés (par ex. l'huile de pépins de raisin ou huile de chardon)


L'utilisation d'huiles végétales pour cuire et rôtir n'est pas à recommander, car elles sont très sensibles à la chaleur et à l'oxydation, par exemple les huiles de tournesol, de soja, de colza.

Il vaut mieux acheter des huiles végétales pressées à froid en qualité bio, idéales pour les salades, pesto et autres. Les huiles d'olive ou de sésame, par exemple, trouvent tout naturellement leur place dans la cuisine ayurvédique, fournissant une bonne combinaison d'acides gras.

Il vaut aussi la peine de mentionner la graisse de coco très appréciée dans la cuisine ayurvédique. La "virgin coconut oil" (VCO) est particulièrement précieuse; elle est produite avec ménagement à partir de noix de coco non chauffée ou sans adjonction de produits chimiques et a des propriétés intéressantes. Comme elle contient quasi exclusivement des acides gras saturés, comme le ghee, elle est particulièrement stable face à la chaleur, ce qui en fait une huile idéale pour la cuisson. En plus elle ne contient ni les acides gras trans ni du cholestérol!

Important dans l'utilisation des graisses est leur bon emploi, avec modération, en tenant compte de la constitution et de la saison.


Le ghee a des qualité spéciales

A l'opposé des huiles végétales, le ghee est composé principalement d'acide gras saturés à courtes chaînes. Il ne devient pas rance, ainsi ne s'oxyde pas et ne forme donc pas de radicaux libres dans les cellules.

Il contient jusqu'à 27% d'acides gras mono-insaturés et seulement 4 à 5 % d'acides gras poly-insaturés. Comme notre corps a besoin aussi bien d'acides gras saturés et insaturés, cette combinaison est idéale. Le degré d'absorption du ghee tourne autour des 96%, le plus élevé de toutes les huiles et graisses.

Le ghee est plus digeste que toutes les autres graisses et huiles; comme il a une métabolisation basique, il n'augmente pas le dosha pitta.  Selon la Charak Samhita le ghee fait partie des aliments devant être consommés quotidiennement. Par nature il est sattvique et a la proportion la plus élevée d'ojas (plus fin produit de la digestion).

  • Le ghee pénètre les niveaux cellulaires les plus fins, a une action désintoxiquante, purifiante, rajeunissante, régénérante, et renforce le système immunitaire.
  • Il améliore la mémoire et favorise à petites doses (env. 2 ct par jour) la digestion (Agni), - en prendre trop produit par contre l'effet opposé. Les personnes avec un fort taux de cholestérol devraient chercher des conseils avisés.
  • En Ayurvéda le ghee est utilisé comme «moyen de transport"» (Anupanam) pour la prise de préparations aux plantes: il transporte les substances actives directement dans les cellules.
  • Il fournit des lipides pour la réparation des cellules.
  • Il facilite l'absorption des vitamines solubles à la graisse, minéraux et oligo-éléments.
  • Il contient des vitamines A, E, D, K, de la niacine et les minéraux sodium, calcium, phosphore, magnésium et fer.
  • Il lie les substances toxiques lipophiles et est utilisé pour cela durant les cures de purification du Panchakarma.
  • On peut l'utiliser en traitement externe pour soulager les peaux sèches et rêches.
  • En cas de brûlure ses qualités calmante et refroidissante aident à réduire les ampoules et les cicatrices inesthétiques.
  • Si on a des problèmes pour s'endormir ou si on est nerveux, on peut se faire un léger massage de la plante des pieds avec du ghee avant de se coucher.
  • Il est très recommandé durant la grossesse et l'allaitement.
  • Par voie aussi bien interne qu'externe il est bénéfique pour les yeux (par ex. comme netra tarpana = traitement ayurvédique des yeux.)
  • Il refroidit pitta, calme vata et augmente kapha.
  • Le ghee joue en Inde également un rôle important durant les cérémonies religieuses.
  • Au mieux on conserve le ghee dans un lieu obscur; il se conserve ainsi très longtemps sans être mis au frigidaire.